Francesco Smalto

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Francesco Smalto est décédé à Marrakech à l’âge de 87 ans. Le grand couturier italien est parti dans la nuit du dimanche 5 au lundi 6 avril des suites d’une crise cardiaque, a indiqué lundi, la maison de couture qu’il avait fondée et qui porte son nom. Francesco Smalto avait créé en 1962 à Paris, sa maison de couture pour hommes. Une entreprise qu’il avait cédé l’entreprise après s’être retiré en 2001.

Bladi.net a indiqué que Smalto était « le couturier préféré de Hassan II », l’ex-roi du Maroc succédé en 1999 par son fils Mohammed VI. Francesco Smalto possédait au Maroc, en face du siège de la wilaya de Rabat, une boutique de luxe.

Avec une « silhouette près du corps », « Francesco Smalto a imposé aux hommes une allure et un style uniques » et certains traits caractéristiques dans son style comme « le cran de revers dit parisien, dessiné à l’équerre », a indiqué la maison Smalto dans un communiqué.

Génie de la mode, il réalise à l’âge de 14 ans son premier costume et part faire ses études à Paris auprès des meilleurs. Camps, Christiani, ou encore Harris à New York : le couturier parfait son art et ses œuvres dans des maisons de renom avant qu’il ne lance la sienne. C’est dans le 8e arrondissement de Paris que sa griffe voit le jour en 1962.

Privilégiant des tissus d’exception procurés chez les meilleurs, des modèles exclusifs et une prise de mesures unique, Francesco Smalt, né à Reggio de Calabre en 1927 a créé des costumes qui ont fait l’objet de désir numéro un des hommes. Le luxe était son créneau, mais la liberté de mouvement et le confort avant tout.

Son travail séduit des personnalités politiques et de nombreuses stars. Il a habillé non seulement des acteurs français, mais également internationaux en faisant du costume sur mesure un sujet de collection. L’emmanchure peu profonde, mais large, l’épaule roulée, le revers plaqué à l’équerre, la poche billet d’avion ou encore la boutonnière milanaise sont des détails qui lui ont permis de se propulser au rang des références internationales.

Depuis 2013, Smalto a habillé les joueurs de football de l’Équipe de France. Dans les années 2000, la maison a été rachetée par Alain Duménil, un grand homme d’affaires, qui a à son tour décidé l’an dernier de s’en séparer.

Francesco Smalto s’en est allé le 5 avril 2015 à l’hôtel de la Mamounia à Marrakech. Il était l’ « un de ces rares hommes qui peuvent mêler le luxe et la sobriété, le quotidien et l’éclat. C’est un artisan et un seigneur. » a indiqué l’auteure Françoise Sagan.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »